Menu

jeudi 27 mars 2014

Chronique [Mary Higgins Clark] La nuit du renard

Hey guys !
Comment ça va ? Vous lisez j'espère ? C'est une occupation passionnante qui nous libère et aussi qui aide à s'évader, on a pas le temps de s'ennuyer !
J'ai rapidement lu le livre de Mary Higgins Clark, avouant qu'il n'est pas bien épais, mais il se lit bien.


AUTEUR(S) : MARY HIGGINS CLARK
Activité : Écrivain
Naissance : 24 décembre 1929
New York, USA
Langue d'écriture : Américain (Anglais)
Genres : Policier, suspense
Distinctions : Grand pris de littérature policière en 1980 ; Prix littéraire Lucien Barrière du Festival du cinéma américain de Deauville en 1998


Tout d'abord secrétaire (tout comme moi :-)) puis hôtesse de l'air (Euh par contre ça non...), ce n'est qu'à la mort de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio, puis de romans. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide alors d'écrire un roman à suspense, La Maison du guet, qui devient son premier best-seller. Encouragée par ce succès, elle continue a écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, La Nuit du renard obtient le Grand Prix de littérature policière. Mary Higgins Clark prend alors son rythme de croisière et publie un titre par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Elle est traduite dans le monde entier et plusieurs de ses romans ont été adaptés pour la télévision. Depuis quelques années, elle cosigne des ouvrages avec l'une de ses filles, Carol Higgins Clark, qui mène par ailleurs, sa propre carrière d'écrivain.
Avec son mari Lohn J. Conheeney, ils habitent à saddle River dans le New Jersey.

LA NUIT DU RENARD

Édition : ALBIN MICHEL (1979)

Autres éditeurs : LE LIVRE DE POCHE
Traductrice : Anne Damour
(Traduit de l'anglais)
Titre VO : A STRANGER IS WATCHING

Nombre de pages : 284
Genre : Thriller
Prix (Amazon.fr) Neuf : 4,85 €

Site officiel : http://www.m-higgins-clark.com/
Site de l'éditeur : http://www.albin-michel.fr/
Son Facebook : https://www.facebook.com/maryhigginsclark?fref=ts




QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Carley, dans le Connecticut. Un garagiste, Arty, s'attaque à des jeunes femmes qu'il viole avant de les tuer.
Il en a déjà cinq à son tableau de chasse et ne compte pas s'arrêter. Apprenant que Steve Peterson, un journaliste dont il a assassiné la femme, quelques années auparavant, dispose d'une certaine somme d'argent, il décide d'enlever son petit garçon, Neil, et sa nouvelle compagne, Sharon, afin d'exiger une rançon. Au même moment se prépare l'exécution de Ronald Thompson, injustement condamné à mort pour un meurtre qu'il n'a pas commis...
Un suspense angoissant qui tient le lecteur en haleine jusqu'au dénouement... saisissant.


MON AVIS PERSONNEL :
Pour commencer, le résumé dit que le tueur en série, viole ses victimes avant de les tuer. Sauf qu'il n'est question à aucun moment de viole dans ce livre. Le résumé met en avant le suspense et l'action. J'ai trouvé qu'il y avait peu - ça ne veut pas dire pas du tout - de suspense jusqu'au début de la fin...Ouai bah ouai. Angoissant? Encore moins. Je n'ai pas trouvé cette histoire extraordinaire sur le point de vue action, réaction suspense, questionnement - il y en a eu mais pas marquant, impressionnant à mon goût... Il y a eu un peu de questionnement, évidemment comme tout genre de roman on a envie de connaître la fin, mais je la connaissais avant (la fin), facile à comprendre et à deviner quoi. Pour ma part, je n'ai pas trop agrippé ce roman, et ça depuis le début. Il m'a fallu relire les deux premiers chapitres, je manquais de concentration ou l'auteur selon moi ne fait pas ce qu'il faut pour nous captiver tout au long... Mary Higgins Clark est une découverte pour moi. L'histoire n'est pas déplaisante, son écriture non plus d'ailleurs. Elle est facile à lire et tu as envie de savoir quand même ce qu'il se passe par la suite. Je trouve aussi que les personnages ne sont pas très bien décrit. Puis : Quand A a débarqué chez Z alors que S et V été partie voir K sans prendre E pourtant au domicile de A.... OK ouai bah non quoi : shebam - pop - bam - wiz !! Ca me fait penser aux scripted réality (par exemple, Tout a basculé sur TF1). LOL ! 
Autrement, le mélange de l'histoire : flashbacks, souvenirs etc est intéressant. Selon moi il reste à découvrir encore du Mary Higgins Clark. En conclusion, il n'y a pas que du négatif dans tout ça, et j'en ressors positive et contente et avec en prime, envie de la relire ! :-D héhé c'est cool hein ;-)


NOTE : 






Je vous embrasse, à très vite et merci de votre visite !!!!!  Bisouuuusss !
(Prochain article : [Harlan COBEN] Rupture de contrat)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boutons icônes sign