Menu

vendredi 27 juin 2014

Chronique [Stéphane HESSEL] À nous de jouer !

Chères lectrices, chers lecteurs,

Vous trouverez une courte présentation de Stéphane Hessel dans l'article précédent ou même sur les liens ci-dessous.
Bonne lecture.


AUTEUR(S) : STÉPHANE HESSEL/ROLAND MERK (co-auteur)

Activité : Diplomate, militant politique
Naissance : 20 octobre 1917
Berlin, Empire Allemand
Décès : 27 février 2013 (95 ans)
Nationalité : Française
Pays de résidence : France
Langue d'écriture : Français

Ce livre est le message posthume d'un homme de gauche, européen convaincu, à ses millions de lecteurs. Pour bien connaître cet homme, rien de mieux que de lire ses ouvrages. Mais je vous recommande aussi de lire sa fiche sur Wikipédia et de visiter Collectif Roosevelt 2012. Ce que je ferai après avoir fait cette chronique.

À NOUS DE JOUER !

Parution en 2012
Édition : J'AI LU (2014)
Autre(s) éditeur(s) : ÉDITIONS AUTREMENT (2013)
Titre VO : AN DIE EMPÖRTEN DIESER ERDE !
VOM PROTEST ZUM HANDELN
Traductrice : Nathalie HUET
Propos recueillis par Roland Merk
Nombre de pages : 152

PRIX Amazon.fr / PRIX fnac.com


QUATRIÈME DE COUVERTURE :
À l'heure de la crise qui bouleverse le monde, Stéphane Hessel réaffirme la nécessité de l'engagement et explique comment faire entendre sa voix. Il insiste sur la dignité humaine, sur la compassion et sur l'intérêt d'une politique transnationale, puisque nous vivons dans un monde interdépendant.

Comment comprendre le printemps arabe ? Comment agir quand les politiques nationales ont de moins en moins de pouvoir ? Bien sur, il faut s'engager auprès des ONG, mais l'action parlementaire est primordiale. Stéphane Hessel affine ici le message qu'il adresse aux indignés de cette terre : "Pourquoi êtes-vous indignés ? Parce que vous n'avez pas encore changé votre vie."

MON AVIS PERSONNEL :
Cet ouvrage commence par une petite préface à la française qui parle principalement des problèmes économiques de la France. Des riches qui s'enrichissent et des pauvres qui s’appauvrissent ; travailler plus pour gagner moins. Cette préface dit qu'il est possible de résoudre les problèmes évoqués dans ce livre que si nous agissons ensemble et unis. Sauf que, certes, Stéphane Hessel a raison mais on sait pertinemment que ça ne se fera pas. Nous somme pas tous comme lui, nous pensons pas tous comme cela pour qu'on puisse  -ne serait-ce que - penser que ça peut se produire. On espère c'est sur. Et comme dirait Stéphane Hessel qui je crois a repris cette expression de quelqu'un d'autre : "si on espère pas, on ne croisera jamais l’inespéré". Et je dis souvent que l'espoir fait vivre parce qu'il nous donne un but. Après, pour certaines choses, faut savoir se faire une raison hein !
Ensuite Roland Merk, co-auteur, a écrit un chapitre sur Stéphane Hessel. Un petit chapitre qui parle de cette homme simple remplis de compassion mais rebelle. Il commence par décrire sa rencontre en automne 2011 avec ce grand ambassadeur de France, l'invité d'honneur. Il le décrit comme un homme très surprenant, remplis d'énergie. Ce n'est pas la première fois qu'il le rencontre mais cette rencontre confirme la première idée qu'il s'était faite de monsieur Hessel. Et à première vue, Stéphane Hessel n'a que des qualités. En tout cas, des hommes comme lui, il y en a très très peu !
Puis, nous trouvons le discours de Zurich par Stéphane Hessel : Apple aux indignés de cette terre.
Il explique l'engagement de résistants après la seconde guerre mondiale pour la sécurité sociale, la naissance de l'ONU à ce moment là. Il fu présent lors de la proclamation de la déclaration des Droits de l'homme le 10 décembre 1948. La même année, Israël fu porté en tant qu'État sur la scène internationale par les Nations Unis. Et c'est d'ailleurs grâce aux Nations Unis qu'Israël existe ! Pas d'ONU pas d'Israël ! Stéphane Hessel explique ici le pourquoi de la création de l'État après la Shoah, le comment aussi. Mais également, l'évolution plus de vingts années après ; la colonisation....
Il discute aussi de la Palestine. Que depuis 1948, les Palestiniens ont souffert de pleins de choses qui scandalisent Stéphane Hessel, notamment la guerre israélo-arabe (nakba = catastrophe (en arabe)).
Stéphane Hessel donne sont point de vue sur comment on peut changer les choses et/ou améliorer d'autres situations.
On peut lire ensuite une discussion avec André Marty et le public zurichois sur "le fondement des idées" ; "l'engagement" ; "Quel avenir pour la Palestine ?" ; "Le néolibéralisme et ses dangers". Un dialogue très riche et intéressant avec du début à la fin de l'ouvrage, des notes très informatives.
Aussi, la discussion au sujet de la compassion (au seuil de la société mondiale) avec Roland Merk. Ils échangent ici sur "Vers une politique transnationale" ; "La nécessaire adaptation de l'occident" ; Un nécessaire enthousiasme".... etc etc.
J'ai acheté ce livre en même temps que Indignez-vous ! parce que je veux découvrir davantage cette homme honorable et admirable. Et je ne suis pas déçue du tout.
Tout le monde devrait le lire tout de même. Il apprend plein de choses, remémore des faits, explique sont point de vue économique qui au fond, est logique... Bref, faut le lire ! ;-)

Vidéos :
J'ai voulu regarder des reportages de Stéphane Hessel, et vous conseil de les voir aussi. C'est ici (sur ce lien, vous trouverez l'épisode 1/7 de cette émission) et c'est un débat sur un sujet d'actualité important dans lequel figure en particulier Tariq Ramadan. J'avais déjà vu cet homme par d'autres reportages, mon homme l'apprécie et autant vous dire que moi aussi, et particulièrement dans cette vidéo, je trouve qu'il en bouche un coin ! ahahaaaaahh ! On peut constater l'admiration de Tariq Ramadan pour ce grand homme qu'était Stéphane Hessel.

Autres vidéos : Coups de gueule et espoirs de monsieur Hessel
Stéphane Hessel, Indigné pour toujours


Extrait : 
"Nous devons bien entendu tout d'abord nous indigner. Il n'est pas bon d'être satisfait car, quand on est satisfait, on ne fait plus rien et on dépérit. Mais quand on veut garder un peu de sel dans sa vie, quand on veut être grand aussi, on doit savoir pour quoi l'on doit se battre, afin que ces menaces que l'on identifie aujourd'hui puissent être surmontées sans violence." P39.

NOTE :
Ce livre est important et enrichissant parce qu'il rappel des faits mémorables et l'histoire d'un résistant honorable, impressionnant.

♥ Bonne lecture ! Gros bisous ♥


(Prochain article : Chronique [Stéphane HESSEL] À vous de jouer !)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boutons icônes sign